Programme de reforestation en Haïti

Lisio travaille avec Reforest'action pour compenser l'impact carbone du web.

Ce programme permet de planter des arbres qui stockeront le carbone et libérera de l'oxygène, tout un processus qui permet de rentabiliser à 100 % cette empreinte carbone.

frise déroulé du projet

Les plantations en Haïti

Haïti est l’un des pays les plus déforestés au monde. En 1920, 60% du territoire haïtien était tapissé de forêts, contre seulement 2% aujourd’hui. Le recul massif du couvert forestier s’explique essentiellement par la production de charbon de bois qui constitue la première source d’énergie des populations. La déforestation entraîne l’érosion des sols, la baisse de productivité des terres arables, l’accentuation des sécheresses et de la désertification des territoires.

Le passage dramatique de l’ouragan Matthew en octobre 2016 a de surcroît détruit une immense partie des arbres encore sur pied. C’est dans ce contexte que Reforest’Action s’associe à l’ONG haïtienne Agrinotech, fondée en 2018, dans l’objectif de sensibiliser et impliquer les communautés locales dans la mise en place de pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement et des forêts. Le projet de reforestation financé par Lisio via Reforest’Action s’étend au sein de huit sections rurales de la région de Saint-Michel de l’Attalaye.

Développer l'agroforesterie et restaurer les forêts

Les communautés locales sont formées à la mise en place de systèmes agroforestiers durables grâce à la plantation d’arbres d’essences variées au sein de leurs parcelles cultivées de légumes (courges, aubergines, poivrons, haricots) et de céréales (maïs, sorgho).

Parmi elles, des essences fruitières telles que le manguier, l’avocatier, l’oranger, le citronnier, l’anacardier ou le moringa permettront aux cultivateurs de produire des récoltes de fruits pour leur consommation personnelle ou la vente sur les marchés locaux.

Des essences forestières telles que le cèdreacajou, le mahogany, le fromager ou le chêne sont également plantées au sein de zones déforestées, afin de restaurer progressivement les forêts de la région.

Les zones de plantations

Les arbres sont plantés dans la région de Saint- Michel de l’Attalaye, au Nord d’Haïti.

La phase de plantation de notre projet a débuté en juin 2020 au sein de plusieurs localités de la région de Saint-Michel de l’Attalaye, dont Savane Diane, Lacidras, Laslomas, Marmont, Platana et Bas de Saut.

Les bénéfices du projet

Le projet permet de restaurer les forêts dégradées autour des villages associés et de développer l’agroforesterie. Les écosystèmes forestiers ainsi recréés offriront une multitude de services inestimables pour le climat, la nature et les populations locales.

logo réchauffement climatique

Lutter contre le réchauffement climatique

logo abeille et biodiversité

Développer la biodiversité érodée

logo protéger les cultures

Protéger les cultures vivrières sous-jacentes

logo amélioration sécurité et revenus

Améliorer leur sécurité alimentaire ou obtenir un revenu complémentaire

logo produire du bois

Produire du bois

logo solidarité environnement

Sensibiliser la population sur l'environnement

Le projet en bref

logo partenaires

PARTENAIRE SUR LE TERRAIN

Agrinotech

logo objectif du projet

OBJECTIFS DU PROJET

Développement de l’agroforesterie, restauration d’écosystèmes dégradés, protection de la biodiversité, développement économique des populations

logo action sur le terrain

ACTIONS SUR LE TERRAIN

Construction et gestion de pépinières, création de systèmes agroforestiers, mise en place de programmes de sensibilisation et d’éducation environnementale auprès des communautés locales

logo essences d'arbres plantés

PRINCIPALES ESSENCES PLANTÉES

citronnier

Citronnier

anarcadier

Anacardier

cèdre-acajou

Cèdre-acajou